Tomates farcies piquées à Picard par Albane

Je vous propose une recette très facile à faire pour laquelle je pensais faire un carton plein, même si Gaspar et Chloé n’aiment pas les tomates, mais c’était sans compter sur la spécificité de la boulette… La suite en fin de recette…

Niveau : ultra facile

Temps : 5mn de préparation, 20mn de cuisson

 

Ingrédients :

Tomates cocktail (la taille au-dessus des tomates cerise)

Boulettes kefta de chez Picard

Option : herbes

 

Préchauffer le four à 180°.

Laver les tomates, les couper aux 3-4 de leur hauteur.

Les vider, puis insérer une boulette dans chacune d’elle.

Remettre le chapeau et disposer dans un plat à four.

Dans la recette, Picard propose de saupoudrer d’herbes pour salade, et de mettre un peu de beurre. Perso je ne l’ai pas fait, je préférais limiter la casse.

Enfourner pendant une vingtaine de minutes, servir tout de suite.

 

Et qui des cobayes ? Titouan aime les tomates, donc pas d’inquiétudes de ce côté là. Gaspar et Chloé n’aiment pas les tomates mais maintenant arrivent à en manger sans menacer de quitter la maison comme fût un temps (https://larecettedelasemaine.wordpress.com/2011/06/27/quiche-tomate-feta-basilic-de-magali/ ), j’étais donc assez sereine… Erreur !!!!

Gaspar arrive à table « ah non, pas des tomates farcies », puis « maman, on doit manger le chapeau ? », et enfin « ça a un goût de menthe, c’est dégueu ».

De menthe ??? Et oui, les boulettes… Tout à mon envie de faire manger des tomates, j’ai pas pensé aux boulettes… J’ai bien suivi la recette, j’ai pris des boulettes kefta, avec pleins de goûts subtiles à l’intérieur, plutôt que des bêtes boulettes comme des steaks hachés mais en plus petit et en plus rond…

Après avoir repris mes esprits j’ai demandé à Gaspar « et quand tu prends du sirop de menthe, ça a un goût de quoi ? », ce à quoi il a répondu « de menthe fraîche »…

Voyant qu’il ne pouvait plus argumenter sur la menthe, il a commencé à chanter une marche funèbre, puis a dit des trucs du genre « Gaspar, aujourd’hui tu vas mourir en compagnie de tes officiers », et comme j’avais mis des chips fantômes pour aider à faire passer les tomates (et donc aussi les boulettes J) « – officier potator ; – oui mon commandant ; – nous allons atterrir dans la bouche du Kraken »…

De son côté, Chloé essayait de faire passer le tout en faisant des sandwichs avec des chips fantômes et commentait d’un « oh, je déteste les tomates ».

Titouan de son côté a tout mangé sans rien dire, quand je lui ai demandé s’il aimait, il m’a regardé l’air surpris et a répondu « ouais ».

Allez, je retesterai avec des boulettes normales et je vous dirai ce que ça a donné !

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Les protéinés, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s