Flan de ratatouille d’Albane

Mes enfants n’étant pas fans de ratatouille (pour être tout à fait honnête, ils ont horreur de ça), j’ai décidé de la dissimuler dans un flan. En plus, cette recette est simplissime puisqu’à base de ratatouille en boîte, et ne contenant que 3 ingrédients.

Flan ratatouille 1
Flan ratatouille part 2

Niveau : hyper facile

Temps : 2 mn de préparation, 40mn de cuisson

 

Ingrédients :

1 boîte de ratatouille, j’ai pris celle de la marque Cassegrain (trop bonne) qui pèse 375g

2 œufs

50g de gruyère

 

Allumez votre four à 180°

Ouvrez la boîte de ratatouille. La mixer en purée fine. Ajouter les œufs, le gruyère et mélanger.

Versez dans un moule à manquer préalablement beurré.

Enfournez pour 40mn…

 

Je crois que c’est la recette la plus courte que j’ai faite depuis 5 ans…

 

Et qu’en ont pensé les cobayes ???

Comme je le disais plus haut, les enfants détestent la ratatouille, en particulier Titouan qui fait mine de vomir à chaque bouchée. Il était donc indispensable, pour ma petite expérience, que mes cobayes adorés ne sachent absolument pas le contenu du flan…

Pendant la cuisson, Chloé a ouvert les hostilités d’un « ça sent pas bon dans la cuisine. Ça sent l’grétin pas bon (oui, le grétin, probablement un mix entre gratin et crétin). Si j’en mange j’vais HEURG… j’vais vomir ».

Sur ce elle est partie prendre son bain.

C’est Titouan qui est venu à table le premier, puisque les autres étaient en train de terminer de se laver.

Il était très désireux de savoir le contenu du flan. Il a donc tenté « y’a d’la tomate, y’a du potimarron, y’a du curry ».

Je lui ai donné un indice « il y a des légumes… »

Titouan : « des légumes qu’on aime ? J’connais… y’a un goût que j’connais… poivron !!! »

Comme Titouan n’aime pas le poivron, je ne pouvais pas répondre, oui, il y a du poivron, j’ai donc dit « ce n’est pas un flan de poivron »…

Poursuivant ses tentatives, il essaie un « le goût, il m’fait penser à un légume qu’on épluche »… Moi « il y a beaucoup de légumes qu’on épluche »

Accessoirement, je lui ai quand même demandé si c’était bon, ce à quoi il a répondu « oui »… Miracle !!! Puis il s’est fait la réflexion qu’il allait devoir manger tout le flan pour trouver le légume. Il m’a demandé un indice. J’ai refusé. Il a conclu par « en tout cas, ça a d’la peau, j’suis sûr que j’en ai déjà mangé ». Mon pauvre chéri, si tu savais…

Sur ce Gaspar fait son entrée dans la cuisine et demande « c’est bon ? ». Titouan répond que oui. Gaspar, très étonné lance un « c’est bon ????? what ????? ça a pas l’air bon ». Puis, voyant un morceau de gruyère râpé dit « y’a des trucs qui sont dans les nems, les p’tits légumes (soja) ». Ce qui est formidable c’est la prononciation du mot nems par Gaspar, en fait il dit nem-se, comme dans M & nem’s.

Une première bouchée, puis le verdict : « à vomir sur un gâteau d’anniversaire ». Puis comme son frère, il a essayé « flan d’tomate, y’a d’la tomate, du poivron ». Sur ce Titouan a retenté un « est-ce que ça a d’la peau ? »

Puis Gaspar nous a fait part de sa théorie sur le flan « en fait, faut s’habituer au goût. En gros, c’qui faut faire, faut goûter. On trouve ça dégueu. Après, il faut encore goûter, on trouve ça un peu dégueu. Après, il faut encore goûter, on trouve ça pas mal. Après… » Titouan « et faut goûter combien d’fois pour que tu fermes ta bouche ? ». Gaspar « 10,000 fois ». Titouan « ben tu vas manger 10,000 parts… ». Tête de Gaspar…

Comme Titouan voulait vraiment savoir le contenu du flan, il a essayé « flan de haricots rouges, de potimarron, de potiron ??? ». Toujours pas…. « De truc dégueu ? » « Oui » « sérieux ??? »

Gaspar a participé d’un « flan d’carottes »

Titouan, malin, a sorti « elle va nous dire et après on va trouver ça dégueu ». J’ai donc redemandé si c’était bon, ce à quoi il a répondu « ouais, ça va », puis « c’est un gratin de légumes rouges ».

Sur ce il a réclamé un indice, notamment la couleur du légume. Nico qui passait par là a dit « 1h40 », ce à quoi j’ai répondu que c’était l’indice. Je leur ai ensuite suggéré de se dépêcher de manger s’ils voulaient savoir.

Nico qui a goûté lui aussi a sorti un « je sais même pas ce que c’est moi ».

Et là, Titouan a pensé à l’aubergine, ce qui l’a amené à « du gratin d’ratatouille ! ».

Fin du suspens…

Chloé qui était arrivée entre temps et avait avalé 3 bouchées s’est mise à tousser, à demander « enlevez cette odeur de mon nez », puis « maman, tu peux m’en prendre un peu » avant de tousser comme un vomissement. Moi : « arrête, sinon je te ressert » Chloé « c’est pas vrai », moi « si, si… »

Au final, tout le monde a mangé toute sa part de flan, sans râler, et en trouvant cela plutôt bon… ils n’ont pas été jusqu’à se resservir, mais tant mieux, parce que nous si 😉

 

Publicités
Cet article, publié dans Les flans et fliches, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s