Quiche d’inspiration basque d’Albane

J’avais envie d’un peu de soleil, et comme c’est encore la saison des poivrons, j’ai concocté cette petite quiche d’inspiration basque !

Niveau : facile à moyen

Temps de cuisson : 30 à 40mn pour les poivrons, 35mn pour la quiche (à faire un peu à l’avance donc)

Temps de préparation : 10-15mn

 

Ingrédients :

3 poivrons (j’ai pris 1 rouge, 1 orange, 1 jaune), ou 1 bocal pour les paresseuses

4 tomates ou 1 petite boîte

1-2 gousse(s) d’ail

Un paquet de jambon cru (100g environ)

4 œufs

1grosse CS de crème fraîche 15%

Un peu de lait

Gruyère râpé ou à tester avec de l’Ossau-iraty (si le fromage passe bien)

Le cas échéant, du piment d’Espelette, j’ai essayé sans, mais ça doit être pas mal avec !)

1 pâte brisée

 

Pour les poivrons, vous avez toujours l’option de les mettre dans le four (voir la recette du flan de poivron), ou si vous avez l’éplucheur spécial poivrons et tomates, vous pouvez les éplucher.

Pour ma part, j’ai épluché les poivrons et les tomates, épépiné tout le monde, coupé les tomates en dés et les poivrons en lanières (puis finalement en cube, vous comprendrez pourquoi après…).

Dans une sauteuse ou un wok, faire chauffer un peu d’huile, ajouter 1 ou 2 gousses d’ail pelée(s) et écrasée(s), faire dorer, ajouter les poivrons, faire revenir un peu (5-10mn) à couvert, puis ajouter les tomates. Saler, poivrer. Faire cuire tranquillou à couvert pendant une vingtaine de minutes, puis enlever le couvercle pour que le jus s’évapore un peu.

Une fois que les poivrons sont bien fondus, que ce n’est pas trop juteux, essayer de laisser un peu refroidir (sinon, faites comme moi, mettez la sauteuse dans l’évier rempli d’un peu d’eau froide). Si vous aimez, vous pouvez à mon avis ajouter le piment d’Espelette.

Pendant ce temps, coupez (au ciseau, c’est plus facile) le jambon. Le mélanger avec les œufs, la crème, le lait, le fromage. Ajouter les poivrons.

Dans un plat à tarte, étaler la pâte brisée, piquer à la fourchette, recouvrir du mélange œuf-poivrons.

Mettre au four préchauffé à 180° pendant 35-40mn environ.

 

Et les cobayes… Vous allez constater qu’après un été de vacances, ils sont en grande forme ! En particulier Titouan (une fois n’est pas coutume), qui était d’humeur assez exécrable ce jour là…

Bien que l’ayant fait participer (il voulait tourner les poivrons), il a commencé par « ben… je mangerai pas !!! », suivi de « ah, ça donne mal au ventre… d’ailleurs J’AI mal au ventre !!! », puis « tu vas mixer ? pourquoi tu vas pas mixer ? au moins tu pourrais couper… ». Donc là, moi trop sympa (vraiment, vraiment trop sympa), j’ai récupéré les lanières de poivrons à moitié fondues dans la poêle et assez cramantes pour les découper en cubes (c’te patience…). Et pour finir « y’a d’autres trucs dégueux dans la quiche ? ». Sans commentaires…

Bon, et pour la dégustation… J’ai servi de belles parts à tout le monde (prétentieuse, va !). Comme Titouan m’a fait un flan dès la première bouchée, j’ai été faible et j’ai dit qu’ils pouvaient manger qu’une grosse moitié. D’un coup ça allait mieux, et il a tout mangé sans problème en jugeant l’ensemble « bof-bof », et 3/5.

Chloé a commencé à enlever les poivrons (je sais, j’aurai dû mixer !!!), elle a râlé, mais en l’aidant elle a mangé sa demi part de quiche sans trop de problèmes… Allez, 3/5 !

Quant à Gaspar, il a simulé des vomissements pour essayer d’y couper, mais comme ça a pas marché, il a fini par manger sa quiche comme tout le monde… allez, 2,5.

Au global, j’ai quand même réussi à leur faire manger des poivrons ET des tomates, ce que je n’aurai pas réussi à faire il y a quelques temps (pour mémoire, Gaspar avait menacé il y a 2 ans de quitter la maison car je le « forçais » à manger ½ tomate cerise au milieu d’une quiche…)

La bonne nouvelle dans tout ça, c’est qu’il en restait plein pour nous, et qu’on s’est vraiment régalés !!!

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Les quiches, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Quiche d’inspiration basque d’Albane

  1. albaneborgis dit :

    Je vous livre le test effectué par Sophie sur cette recette et qui a permis de faire remonter un peu la note misérable que mes loulous ont donnée… Elle a aménagé la recette en ajoutant 2 oignons et en mettant du piment d’Espelette. Elle n’a pas mis de jambon. Elle n’a pas pelé les poivrons (gain de temps non négligeable…) et a saupoudré sa pâte d’un peu de semoule avant de disposer les légumes dessus, puis de recouvrir le tout de l’appareil à quiche (avec 3 œufs).
    N’étant pas trop inquiètes sur les notes (je vous l’ai dit, ses enfants aiment les légumes…), elle a joué le bluff, annonçant avoir fait une recette d’Albane « Génial ! », que mes enfants avaient détesté…

    Réaction d’Alix : – ah bon, qu’est-ce que c’est ?
    – Sophie : je ne te dis pas, sinon c’est trop facile…
    – Non, mais dis-moi juste le nom du plat
    – Non, sinon tu sauras tout…
    – Ils ont mis combien ?
    – 2,8
    – (soupir vaguement soulagé) ah bon ! c’est plus que la moyenne quand même
    – Oui, mais ce n’est pas beaucoup
    – Ben quand même, au-dessus de trois c’est au-dessus de la moyenne
    Bref… on se rassure comme on peut !

    Pas de réaction de Marie
    – Sophie : ça ne te fait pas peur ?
    – Marie : non, une fois déjà, tu nous as dit qu’ils n’avaient pas aimé quelque chose que tu nous avais fait et moi, j’avais trouvé ça bon, alors… (Marie, tu connais vraiment bien mes enfants !)

    Pas de réaction de Paul
    – Sophie (elle insiste…) : ça ne te fais pas peur de manger quelque chose que d’autres enfant n’ont pas aimé ?
    – Paul : Non
    Dont acte !

    Réaction de Thibaut : pendant la préparation « j’aime pas les poivrons », puis regardant la sauteuse « qu’est-ce que c’est ? des oignons, ah ! moi, j’aime les oignons. » ? S’en est suivi un concert de « ça sent bon », « ça à l’air bon », « rien qu’à la vue c’est délicieux »… Puis arrivé à table (passablement fatigué et mal luné après l’école et pas de sieste…) « j’aime pas moi ! ». Puis Thibaud mange la croûte, réclame un dessert… (ah ah, c’est mal connaître les mamans mon ami !). Donc Sophie passe à l’action « alors, dans cette quiche, il y a… des œufs ! Tu aimes les œufs ? oui ! Alors une cuillère » Et hop… Et ainsi de suite pour tous les ingrédients, sauf la crème fraîche, et sans oublier le sel. Au final, il a mangé toute son assiette sans se faire prier !

    Donc au global, tout ça nous donne 20/20 pour Paul et Marie, 35/20 pour Alix (bonne en math mais un peu originale quand même !), 6+5 pour Thibaud (en note sur 5, et d’après sa maman, ça fait du 4,5)

    Et grâce à Sophie, et surtout à ses enfants, la note passe de 2,8 à 4 en une seule semaine !!! Ils sont trop forts !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s