Gratin chèvre-courgette de Sophie

Encore une recette de Sophie qui malgré ses 4 enfants, prend le temps de cuisiner et de partager ses recettes ! Alors Sophie, merci pour tout et chapeau bas.

Ingrédients :

Un peu plus d’une courgette par personne

1 à 2 bûches de chèvre type « soignon » (sans faire de pub bien sûr ;-))

Quelques oignons

Herbes de Provence et huile d’olive

Soit, pour une grande famille : 6 courgettes, 2 gros oignons, une bûche et demi de chèvre format familial.

Eplucher et couper les courgettes en rondelles, couper le chèvre en rondelles, couper les oignons en 2 et faire des demi-rondelles fines.

Dans un grand plat à gratin, mettre un peu d’huile d’olive et disposer en alternant plus ou moins régulièrement (en fonction des goûts) une rondelle de chèvre, une rondelle de courgette, une rondelle d’oignon, le tout bien serré et verticalement.

Arroser raisonnablement d’huile d’olive (il ne faut pas que l’ensemble sèche), un peu d’herbes de Provence, sel, poivre et au four pour un bon moment en couvrant avec un papier alu, pendant environ 45mn à 190° (temps indicatif car recette tentée pour une première fois avec des ajustements pendant la cuisson).

Et qu’en pensent les cobayes ??? Alix arrive à table en disant « déjà pour l’odeur, c’est 20/20 ». Précisons que c’est une prise de risque maximale car elle n’aime pas le chèvre (ni cru, ni cuit…). Oh surprise, elle ne râle pas, en reprend deux fois et met 20/20. Comme quoi, ça vaut le coup de persévérer. Ndm[1] = je ne suis pas sûre que mes propres enfants seraient tout à fait d’accord avec le concept de « persévérer » dans l’apprentissage des goûts… Ex : « ce week-end, on persévère, on fait du couscous ».

Marie, comme d’habitude, adore ça et met 20/20. Un peu après, comme il faut bien discuter, elle dit que oui quand même elle n’aime pas trop les oignons mais elle mange tout et sans faire de difficultés.

Quant à Paul, après le traditionnel « j’aime pas les courgettes » (si, si, ça existe !), il mange tout sans se faire prier et dit que c’est très bon. Ce qui vaut donc aussi un 5/5 !

Et les restes ? Nettoyés par les parents avec grand plaisir !


[1] Note de moi

Publicités
Cet article, publié dans Les gratins de légumes, Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s