Gâteau de brocolis au parmesan d’Anne

Salut à tous,

Attention grande première, cette semaine le brocoli !!!! Le cauchemar de la cantine fait son entrée dans la recette de la semaine avec une recette qui a marché au moins sur 2 enfants sur 3 ! Je dis bravo, ça se tente !

Gâteau de brocolis au parmesan, par Anne : note de 3,6

Pour 4 grosses parts, il faut : 1kg de brocolis, 3 œufs, 100g de fromage blanc à 0% (oui, vous avez bien vu, et en plus c’est light !), 5cs de parmesan, sel, poivre

Faire cuire les brocolis à la vapeur (light, on vous dit !). Une fois cuits, les écraser à la fourchette. Dans un bol, battre les œufs en omelette, ajouter le fromage blanc, le parmesan, sel et poivre. Mélanger avec les brocolis.

Mettre le tout dans un moule à manquer pendant 30mn au four (on peut aussi saupoudrer 1cs de parmesan par dessus). Servir chaud ou tiède ! Trop facile !

Mais qu’en ont donc pensé les cobayes ??? Deux supers notes puisqu’Alex met un 4 et Camille un 5. Il n’y a que Marie, la plus grande (comme quoi…) qui a mis un 2. On peut diminuer éventuellement la dose de parmesan en fonction des goûts des enfants.

Cette recette a aussi été testée chez Laure où Julie et Rosalie qui aiment le brocoli (et oui, ça arrive et ça rime) ont goûté le gâteau d’Anne, et le verdict est deux 5 ! En revanche chez Géraldine, c’est pas un franc succès car ils n’ont pas du tout aimés… donc deux notes de 1/5… Le brocoli, ça plaît pas à tout le monde 😉 !

De mon côté,  je l’avoue, j’ai un peu triché : j’ai pris un tout petit brocoli (400g), j’ai mis 2 œufs, j’ai remplacé le fromage blanc 0% par de la crème fraiche, j’ai mis du jambon haché, et j’avoue qu’avec le parmesan, ça n’avait plus vraiment le goût des brocolis, que bien sûr mes enfants n’aiment pas (mais d’après Nicolas « y’a un truc fort, t’as mis de l’ail ? »). Après avoir sorti mon plat du four, servit les assiettes, j’avoue, j’ai été lâche, j’ai abandonné mes enfants à la responsabilité de leur père pour aller faire des killers sudoku dans le salon (nananère)… Evidemment, ne pensez pas que je m’en sois sortie à si bon compte, les enfants ont donc décidé de crier en chœur, bien fort pour que j’entende : « Maman, c’est pas bon ! Maman, c’est pas bon ! ». Titouan a terminé son assiette, motivé par le fait que s’il terminait il avait le droit de se déplacer dans le salon pour me dire en face que c’était pas bon (dès fois que j’aurais pas saisi le message)…

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s